Jour 2 – L’Inde c’est beau, mais il faut savoir fermer les yeux

Essayez d’imaginer l’odeur qu’aurais de l’encent-à-la-bouse-de-vache*, c’est à peu pres l’odeur qu’il y à dans toutes les rues d’Agra.
Après une nuit de sommeil au milieu de l’autoroute, dans la cuisine d’un restaurant à coté du lave vaisselle, dans un terminal d’aéroport, heu non… C’est vrai que nous avions bien tous ces bruits mais nous étions bien dans notre chambre d’hôtel.
La rue

A 7:00, notre chauffeur, Malik, passe nous chercher comme prévu. Nous prenons la direction du Taj Mahal, la première destination touristique de l’Inde avec près de 3 millions de visiteurs par an. Nous avons l’impression de traverser le bidonville pour y parvenir ce qui est assez étonnant, il faut avouer qu’on ne s’attendait pas à cela. Le Taj Mahal est dans un grand jardin entouré de remparts, il y a 3 portes : la porte ouest, sud et est. Nous entrons par la porte est car appartement les autres portes n’ouvrent qu’a partir de 8:00. Un foi payé les 750 Roupies par personnes, déposé notre sac au casier et passé la sécurité, nous entrons dans les murs. À l’intérieur se trouve un jardin paisible et propre, on en oublierai presque la ville ses klaxons permanents. L’homme qui nous à guider depuis le paiement, les casiers et le passage du poste de sécurité nous propose maintenant de nous faire la visite. Ah… Bien évidemment, ce n’est pas quelquin qui travaille ici mais simplement un guide qui veux nous faire visiter. On demande le tarif, le premier tarif qui nous est donné est le tarif « Touriste » qui est inscrit sur sa fiche : 450 Roupies. On lui dit que l’on a pas d’argent, ce qui est vrai, car mine de rien avec les roupies on à l’impression d’être riche mais ça part vite. Il nous propose alors rapidement le tarif « Indien » à 350. Enfin cela ne change rien pour nous car si nous voulons tenir la journée, il faut arrêter de dépenser ces roupies difficilement acquises. Il fini donc par nous dire que si l’on à un billet de 5 US Dollars c’est bon. Par chance des dollars on en à encore. On commence donc à le suivre, je lui dit qu’on veux récupérer nos tickets d’entrée car c’est lui qui les a depuis le début, il nous explique d’où viennent les différents marbres qui on servis à construire le Taj Mahal, etc. Il nous fait quelques photos, mais l’homme à l’air assez pressé et on file direction l’intérieur du Taj. Tout est en marbre, il faut donc mettre des protections sur ses chaussures ou les retirer. On entre et il me glisse un sorte de stylo dans la main, je sens tout de suite le truc pas clair et lui demande immédiatement ce que c’est et lui dit de le reprendre. Il le reprend, il s’avère en fait que c’est une lampe avec laquelle il éclaire les rubis incrustés dans les murs ! certaines roses autour de la tombe centrale comportent plus de 50 rubis incrustés dans le marbre. C’est magnifique ! Les photos sont interdites à l’intérieur du monument mais il me dit que si je veux en faire il peu s’arranger moyennant quelques roupies. Non merci ! Peu avant la sortie il nous informe qu’en fait les lampes étaient bien évidemment interdites et qu’on doit payer 10 roupies. Évidemment ! Peu après la sortie je lui dit qu’il arrête ses conneries et que la prochaine foi qu’il y a quelque chose a payer ou autre on veux être prévenu avant ! Il me dit que c’est bon c’est fini. En effet, la visite est terminée et l’homme attend ces 5 Dollars. Bon ça va il nous aura fait quelques bonnes photos et montrer les reflet des rubis, choses que nous n’aurions pas eu sans lui. On continue notre visite seuls, on fait le tour des jardins et on fini par s’asseoir sur un banc une petite heure à l’ombre des arbres juste devant le Taj Mahal.
Taj Mahal

10:00 c’est la visite est terminée, on doit retrouver Malik direction le Fort d’Agra. On retrouve le restaurant ou il nous attendait sans se laisser détourner par un Indien qui voulais nous y emmener en riskshaw alors que c’était à quelques mètres. On arrive rapidement au Fort, pour y entrer il faut passer au travers d’une foule de vendreurs de produits en out genre en répétant 50 fois « no thank you !! ». On achète nos billets (250 Roupies au lieu de 300, nous avons une réduction car nous avons visité le Taj Mahal avant) puis on rentre dans le Fort. C’est en fait une énorme forteresse construite par des empereurs mongols au milieu du XVIe siècle qui abrite des palais de marbre et de pierres précieuses, des mosquées et des jardins. 2 heures de visite seuls cette foi et nous nous dirigeons vers la sortie pour retrouver Malik pour aller à notre hôtel. Il essaie de nous convaincre d’aller à un fabrique de pierres ce que nous refusons pour la n-ième fois, il a l’air de vraiment y tenir. Comme j’avais vu dans le guide, presque toutes les pierres à Agra sont des fausses et les risckshaw qui ammenent des clients sont grassement rémunérés. Don insiste donc bien pour rentrer directement, ce qu’il fait sans problèmes.

Fort d'Agra

Nous avons quartier libre jusqu’à 16:00, heure à laquelle il vient nous chercher pour aller à la gare (sans passer par la fabrique de pierres).Nous arrivons à 16:20 à la gare, nous remercions notre chauffeur qui nous indique que notre train sera en voie 3.
On entre par un restaurant qui à l’air assez propre et calme, gardé par deux officiers armés. On se renseigne pour avoir confirmation de la voie et à 2 reprises on nous affirme que ce train sera en voie 2 ! Ok, notre chauffeur à commis une petite erreur, mais ce n’est pas bien grave, on retourne au restaurant le temps d’apprécier un coca cola et d’attendre tranquillement le train.
Railway Station

Notre train arrive avec 10 minutes de retard, nous trouvons assez rapidement notre wagon et nos places. Vers la fin du trajet on apperçoit quelques maisons avec des fenêtres comme chez nous ! Ce qui nous fait reprendre confiance, comparé à ce que nous avions vus avant. La ville comme toutes les autres villes ici apparement est éclairée par des
néons violets UV. Sans doute pour éviter que les bactéries et microbes en tout genre se multiplient pendant la nuit. On fini par arriver avec 40 minutes de retard, il est 23:00.
Dernièreétape de cette journée, il faut trouver un bon riskshaw pour nous emmener à l’hôtel que nous avions repéré dan le guide du routard. Comme à chaque fois ils nous tombent tous dessus en proposant des prix défiant toute concurrence allant de 40 à 10 Roupies. En l’occurrence payer 10 ou 50 Roupies on s’en moque royalement, on veut simplement trouver un bon conducteur qui nous mènera a destination. On fini par monter dans un riskshaw, au bout de quelques mettre j’essaie de lui faire répéter s’il connais bien notre destination et il me répond qu’il vas se renseigner, il est 23:15 ! On descend immédiatement pour trouver autre chose. Notre second choix nous mène a destination avec difficultés. Il roules extrêmement vite, on lui dit de ralentir, il ne roule presque plus… Je m’aperçois à un moment qu’il était passé devant l’hôtel sans s’arrêter. Je lui dit de faire immédiatement demi tour, il n’a pas l’air content ! On s’appercois qu’en fait il avait un peu trop alcoolisé. Après s’être assuré qu’une chambre était disponible on le paye.
Cet hotel propose de multiples services, est propre et dispose même d’une salle de bain avec des toilettes europeens ! Apparement leur restaurant est bien coté dans le guide donc nous testerons ceci demain. La chambre est plus calme que celle d’hier, nous espérons mieu y dormir.

* On ne sait pas si cela existe mais on apparement ici tout est possible, mais en tout cas l’odeur elle est bien réelle elle.

Publicités

No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :