Jour 1 – Incredible India

Imaginez arriver dans un pays ou vous vous retrouvez 200 ans en en arrière et imaginez que des ordures et déchets en tout genre trainent partout comme si elles tombaient du ciel, bienvenue en Inde !
Après notre vol plutôt paisible avec la compagnie Gulf Air et notre changement à Bahrain (Émirats Arabes Unis), et à peine passé la doine de l’aéroport tout le monde nous tombe dessus ! On était prévenu que tout le monde allait chercher à essayer de nous embobiner, qu’il y avais des faux tout-ce-qui-est-imaginable et qu’il fallait se méfier de tout mais quand on arrive sur place c’est tout autre chose.
Il n’est pas encore 6 heures le jour commence à se lever, notre première mission : trouver des Roupies Indiennes. Il faut savoir qu’il est interdit d’exporter ou d’importer cette monnaie, ce qui signifie pour nous : impossible d’en avoir avant et démerdez vous en arrivant ! Les billets de 1000 en poche il nous faut trouver le guichet où l’on vends les billets prépayés pour le taxi car l’aéroport se trouve à une quinzaine de kilomètres du centre ville de New Delhi ou nous devons aller pour prendre notre train pour Agra à 11h30, et un vrai guichet s’il vous plait ! On arrive a se méfier de tellement tout, que tout est toujours remis en cause, ce qui est vraiment vraiment pénible.
À peine le billet de taxi en main, un homme se jette sur nous, nous affirmant qu’il est taxi autorisé par le gouvernement, qu’il va donc s’occuper de nous et qu’il peut prendre notre ticket. Ok, on a compris direct que c’était du flan mais le type ne lâche pas l’affaire. On lui raconte qu’on attend des amis et on s’éclipse rapidement, même trop rapidement de l’aéroport. Je demande à un militaire en uniforme la mitrailleuse à la main (C’est la guerre ou quoi ? Il y à même des flics aux allures de militaires dans les toilettes.) où je se trouvent les “vrais” taxis prepayed, il m’indique le porte à l’opposé d’où l’homme voulais m’emmener ! Ça à donc l’air cohérent ! Je pense quand même qu’on peu lui faire confiance, en effet on sort, il faut faire la queue entre les barrières pour prendre des taxis noirs à plaques d’immatriculation jaunes affiliés par le gouvernement. On arrive à ne pas se faire détourner par les “trucs” en tout genre et on fini par monter dans un taxi direction la gare : New Delhi Railway Station. Après quelques mètres Wow ! En effet notre première impression resurgit, c’est la guerre ! Qu’est-ce qu’on fait là ? Difficile de réponde.
Il y à des ordures partout, la route est en mauvais état, il n’y à pas de trottoirs, de pauvres gens trainent, mangent et font leurs besoins sur la route. Nous frôlons l’accident, notre pilote à réussi à freiner à temps, une voiture venait de nous doubler et à brusquement freinée en partant en vrille à quelques mètres devant nous ! Le chauffeur du véhicule en question sort aussitôt et commence à se battre avec le chauffeur du véhicule à coté bloquant toute la circulation, normal ! Un agent de police (avec des habits de militaire) arrive aussitôt, regarde ce qui se passe, ça na pas l’air de l’affoler, tout vas bien !
Apparemment conduire en Inde, c’est la loi de la jungle,  on roule où il y a de la place, peu importe si des véhicules arrivent en face, celui qui a le plus gros véhicule pousse les autres, ça klaxonne dans tous les sens, sans parler des « véhicule » qui s’étendent de l’âne, de l’indien qui tire sa charrette de bananes, du simple vélo, de la voiture 1900 à la toute dernière Clio, incroyable, tout y est !
On arrive finalement à la gare, on ne racontera pas tout ce qu’on à pu voir sur notre passage tellement c’est inimaginable et indescriptible, mais nous sommes sains et sauf !
Il est 6:30, donc encore très tôt, les billetteries n’ouvrent qu’à 8:00 et le départ de notre train est prévu à 11:30, de longues heures à attendre donc, oui mais où ? A peine débarqués au milieu de cette jungle par notre chauffeur, un homme nous tombe dessus pour nous « aider » (oui, encore !!!), on apprend que selon lui nos billets ne sont pas valables car il faillais les faire valider 24 heures avant le départ ! Il faut donc aller dans un bouiboui en face pour les faire valider ! En voila une histoire ! L’homme fini par nous accompagner pour qu’au final on nous dise que nos réservations sont bonnes, merci beaucoup ! Cela nous à permis de voir le “bureau” de gestion des billets (Pourquoi est il de l’autre coté de la route et pas dans la gare ? On ne le saura sans doute jamais). Arrivé dans ce bureau, il y à bien sur un bureau une planche qui soutien péniblement un vieil ordinateur qui apparemment ne sert pas a grand chose car on nous dit que nos billets sont bons sans même y jeter un œil, nous voila rassuré ! Pendant qu’il me parlait, je regardais une sorte de souris grimper le long du câble électrique de l’éclairage, on ressort donc de ce “bureau”, tout va pour le mieux !
On retourne alors dans la gare pour essayer de prendre nos repères (en repoussant encore et toujours les indiens qui disent vouloir “nous aider”). On fini par trouver un endroit plutôt “calme” ou l’on peut s’asseoir une seconde. Derrière cette pièce se trouve une grande “sale d’eau”, les Indiens y viennent pour prendre leur douche (pour les plus riches d’entre eux) bref, une foi de plus tout est très propre.
Il est encore assez tôt, on décide donc qu’il pourrait être utile pendant que nous sommes toujours à New Delhi de trouver un bon hôtel de manière à savoir ou nous allons dormir quand nous y reviendrons dans quelques jours. D’après le guide du routard, un hôtel correct se trouve à quelques centaines de mètres de la gare. Nous prenons notre courage à deux mains et y allons. En France cela aurait été un jeu d’enfant, mais là parcourir 300 mètres dans la rue n’est pas si évident qu’on pourrai le croire. Il n’y a évidemment toujours pas de trottoirs, des gens dorment ou mangent par terre. Enfin, nous finissons par arriver à l’hôtel qui à l’air assez classe au milieu de tout ce bazar. Un portier nous ouvre, on nous fait visiter les chambres, on fini donc par réserver, tout est propre et très correct. Ils disposent même d’un salon avec le Wifi.
De retour à la gare, et après plusieurs allés et venues pour voir si le panneau d’affichage avais été mis à jour afin de connaitre la voie sur laquelle notre train allais entrer en gare, on décide de se déplacer ailleurs. On découvre alors qu’au premier étage existe un salon pour les voyageurs étrangers pour réserver ou obtenir des informations. Cela nous permet de se reposer un peu car l’endroit est propre, ou plutôt moins sale que les autres.
On fini par trouver nos informations, on obtient non sans difficultés le livre avec tous les tains afin de connaître les arrêts “Train at a glance”, et notre train est annoncé voie 3, formidable ! Trente minutes avant le départ on descend sur la voie 3 (On ne fait plus attentions aux rats qui courent entre les rails), notre train n’est pas encore là, mais il y en à un autre qui arrive.
Les voyageurs sont à peine descendus que des enfants sautent dans le train du mauvais coté en franchissant les voies pour récupérer ce que les précédents voyageurs auraient laissés, comme les bouteilles d’eau par exemple !
Notre train fini par arriver, nous trouvons assez rapidement notre Wagon puis nos places qui s’averent en fait être des compartiments de 6 couchettes. En relevant la couchette, on obtient une banquette plus ou moins confortable mais après ce qu;on vien de vivre et de voir ça fera l’affaire de plus ce n’est pas trop bruyant et climatisé. Viennent s’installer en face de nous 2 Indiennes avec “quelques” enfants, ce qui finalement ne nous laisse pas trop de silence !
Apres un arret intermédiaire, on arrive à Agra. La ville semble identique à New Delhi, si ce n’est encore plus sale, il y a des déchets partout, des vaches sur la route et on roule n’importe comment. Des indiens nous dissent de faire attention aux faux offices de tourismes et faux taxis en tout genre, oui je pense qu’on commence à s’y habituer ! Le problème pour repérer les vrais informateurs qui font simplement leur travail des autres est qu’en fait ils n’ont pas d’uniformes, tout le monde porte une chemise ! Ce qui fait que l’on à aussi dû envoyer balader des personnes réellement chargé des renseignements sans s’en rendre compte ! Enfin… la prudence est de mise et on fini par trouver un taxi qui devais nous emmener au Taj Mahal, mais nous décidons en cours de route de filer directement à notre hôtel, nous en avons assez pour aujourd’hui. Le chauffeur semble plutôt sympa contrairement au premier que l’on avais eu à New Delhi, on décide de faire la journée de demain avec lui. Il nous dit de ne pas le payer pour aujourd’hui et qu’on paierai tout demain pour les visites, c’est plutôt rassurant et apparemment on à quelqu’un sur qui l’on peu compter pour nos déplacements !
Nous voila arrivé à l’hôtel. On se détend un peu et on ouvre nos valises. On se fait soudain surprendre par un bruit sec provenant de notre clim mais vers l’extérieur comme si quelque chose venait de tomber !? On regarde à la fenêtre, en effet, “Incredible India”, un singe vient de sauter du bloc de notre climatiseur sur une ligne électrique et il grimpe en s’accrochant aux câbles, normal !
On effectue ensuite une rapide sortie dans la rue pour récupérer un peu de liquide dans une boutique change (trouvée dans le guide du routard évidement), on revient assez rapidement à notre hôtel. Se déplacer sur les routes à pied n’est pas une mince affaire, c’est même plutôt une épreuve ! Les “véhicules”, animaux, Indiens, “brocanteur” ou vendeurs/réparateurs de tout en tout genre se déplacent dans tous les sens et bien sur il n’y à toujours pas de trottoir.
Nous sommes se soir à l’abri dans notre hôtel après une journée de découverte auxquelles nous ne nous serions pas attendue, espérons que la journée de demain soit plus “touristique” après une bonne nuit de repos.

Advertisements

No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :