Archive for 30 juin 2008|Daily archive page

Day 53 – Deep inside Oklahoma

Récit palpitant d’une journée riche en émotions, en kilomètres, en photos et en anecdotes purement inutiles.

Vers Cheyenne, et on s’arrêtera là

270 kilomètres de Norman à Cheyenne, soit environ 2h45 de route. En partant à 10h, on est censé arriver à 12h45. Ca c’est ce qui est prévu.

Ajoutez les 20 minutes de retard au départ. 10h20, la voiture s’ébranle, Serge au volant. On exécute le premier tronçon, Norman-OKC, avec brio. Le second tronçon semble tout aussi efficace.

Jusqu’à ce que Ludo repère une voiture de police à nos côtés. Son premier réflexe est de la prendre en photo. Il note ensuite que ses gyrophares sont allumés et qu’elle se glisse derrière nous. Ni une ni deux, Serge prend les choses en main et nous arrête, quasiment au frein à main, sur la voie de secours. Le choc est rude.

Après 5 minutes d’attente épouvantable dans la chaleur de la voiture, Serge ayant pris les clefs avec lui pour suivre le Ranger dans sa voiture, nous voyons notre conducteur revenir à nous avec un papier jaune à la main. Soulagés nous apprenons que ce n’est qu’un « rapport de contact » : Serge n’ayant aucun passé criminel connu aux Etats-Unis, il n’a écopé que d’un avertissement. Plus de peur que de mal, bien qu’on ait frôlé l’insolation.

Le reste du trajet se déroule sans problème (à part quelques soucis de traduction GPS-Humain, qui déroute le conducteur et le font dévier de sa trajectoire), nous arrivons à 13h15 à Cheyenne, sympathique petite bourgade petit bled paumé au milieu d’une grande plaine d’Oklahoma.

Cheyenne, son diner, son champ de bataille

Il s’agit de se restaurer, ce que l’on décide de faire dans un restaurant. Renseignements pris auprès d’un badaud, on apprend que seul le Rockin’s Steakhouse est ouvert. On s’y restaure d’un menu typique (burger/sandwich/wrap, barrez la mention inutile) avant de repartir vers le premier coin à visiter.

Le Washita Battlefield National Historic Site est l’endroit où la tribu Cheyenne menée par Black Kettle, pensant s’être assurée la protection de l’armée, s’est faite décimer par le 7th US Cavalry, le 27 novembre 1868. Aujourd’hui il en reste un chemin retraçant les étapes de la bataille. Une petite heure nous permet de parcourir le chemin après avoir jeté un oeil au mini-musée, le tout sous l’oeil attentif et attentionné de Rangers du National Park Service.

On en profite également pour se faire agresser par d’étranges animaux, dont des criquets, des sauterelles et un hybride grenouille/lézard dont nous publierons des photos incessamment sous peu. Tout le monde semble vivant et en bonne santé à l’heure actuelle.

Route 66

La mythique route 66, surnommée la Mother Road, traverse l’Oklahoma de Tulsa à la frontière Ouest en passant par OKC. L’autoroute qu’on a empruntée pour venir à Cheyenne reprend en partie le tronçon de cette route, et un musée lui est dédié à Clinton, à mi-chemin entre Cheyenne et OKC.

Ludo prend donc le contrôle de notre puissant véhicule et nous amène à bon port. Clinton, charmante petite bourgade ville s’étant développée autour de la route 66 puis de l’Interstate 40, héberge le musée de la route 66.

L’heure qu’on y passe nous fait rêver et nous donne de bonnes idées pour notre voyage d’août… Reste à voir si tout est réalisable. En tout cas le musée rend très bien les ambiances successives des années 20′ aux années 80′, à grand renfort de musique. Un très bon moment.

Quand y’en a pus, y’en a encore

Rentrés à 20h, on décide de profiter au maximum de la voiture en allant au cinéma, normalement inaccessible pour nous pauvres pédestres. On se fait donc Wanted à 10:20pm, au cinéma dont on parlait il y a un mois. On en profite pour en faire une photo que voici.

Du nouveau probablement le week-end prochain. En attendant, guettez l’arrivée des photos sur Flickr, car elles sont loin d’être toutes en ligne à l’heure actuelle !

Blogged with the Flock Browser
Publicités