Archive for mai 2008|Monthly archive page

PHΦTΘS – Fraternities and sororities

Une fin de semaine assez calme. On part du laboratoire de recherche, vendredi vers 16h (l’heure qui d’ailleurs commence à devenir notre heure habituelle de départ), j’en profite pour faire quelques photos malgré la température toujours assez élevée, mais ça aurait été trop simple de rentrer en bus (climatisé évidemment). J’ai donc passé quelques heures à me balader sur le campus. Puis sur le chemin du retour, je passe par les maisons des fraternités. Pour ceux qui veulent plus d’explication sur le principe des fraternités, lien ici en anglais évidemment car malheureusement ceci n’existe pas en France, nous n’avons donc pas d’équivalent pour les étudiants français (nous y reviendrons peut être dans un prochain article). Quoi qu’il en soit, j’ai ajouté une bonne centaines de photos sur le site en passant par les bâtiments du campus, le Memorial Stadium, jusqu’au Fraternities & Sororities houses.

ΑΧΩ - Alpha Chi Omega OU

Oklahoma Memorial Stadium Gaylord Hall

New Pictures

Nous vous disions dernièrement qu’il faisait 25 degrés et que ça allait augmenter pendant la semaine, et bien la météo n’était pas exacte, il ne fait pas si froid que prévu. En effet, nous avons passé toute la journée au labo qui est climatisé donc on ne s’en était pas réellement rendu compte, mais en sortant ce soir, on sent rapidement qu’il fait très chaud ! Et oui, il fait pas moins de 36 degrés !

Weather

Nous en profitons pour faire quelques photos, nous n’en avons pas fait depuis un moment, mais en ce moment nous sommes plutôt débordés (et oui !). Mais c’est promis, d’autres photos vont arriver d’ici peu. Nous avons ajouté quelques photos de Tradition’s Square (la résidence étudiante où l’on est).

Traditions Square Pool

Day 8 – American Dream

Vendredi a été l’occasion d’expérimenter le véritable Rêve Américain, celui qui nous fait nous demander ce qu’on fait encore en France. Achats, piscine, jacuzzi… Et des rencontres sympa.

Donnez-moi du pouvoir d’achat

Vendredi, Ludo et Serge sont censés avoir une réunion à 12h30 avec Sylvain. Celui-ci appelle Paul au bureau à 11h : un magasin de vêtements outlet ferme ses portes d’ici la fin du mois, c’est à 2 minutes à pied, les prix sont imbattables. Bref, une urgence qu’il faut traiter comme il se doit. Sylvain mobilise donc mon collègue de travail Gifford, qui nous indique où est le magasin. C’est assez impressionnant : nous faisons 30 minutes de recherche intensive (qu’on ne nous dise pas qu’on n’a pas travaillé ce jour-là !) pour dépenser au final $60 en chemises. $60 = 40€ = 4 chemises. Précisons que le prix original de la chemise était de $75. D’autres questions ?

Wal*Mart : facile !

Plus tard, une fois rentrés à la maison, nous croisons le coloc de Ludo, Mohamed, qui nous propose d’aller avec lui à Wal*Mart faire des courses. Insigne avantage : il a trouvé une amie qui peut le conduire, ce qui signifie ne pas prendre le bus. Nous sautons sur l’occasion et dans la voiture. Ce qui nous permet de faire la connaissance de Cherish, une Texane fort sympathique qui vit près de chez Ludo. Grâce à elle, le Wal*Mart est bouclé en une heure porte-à-porte (contre 4h samedi dernier, si vous avez bien suivi). On rentre chargé de 2 gallons de lait, 1 gallon de jus d’orange, 24 canettes de Coca-Cola (zéro, rassurez-vous), des paquets de céréales… Tant de choses qu’on aurait abandonnées en bus.

A ce propos, anecdote… intéressante : Cherish fait le plein d’essence sur le chemin du retour. 20 gallons = $60. Quand on sait qu’un gallon vaut 3,8 L et que $60 représentent moins de 40€, on arrive très vite à la conclusion que le litre d’essence vaut 50 centimes d’euro.

Meet the American people

Rentrés du Wal*Mart assez tard, vers 8h45 pm, nous croisons la coloc de Cherish, qui part se baigner… 5 minutes plus tard, on est tous dans l’eau (pour la première fois) ! On a passé 10 minutes dans la piscine froide et 1h dans le jacuzzi à 40°. La zone pullule un peu trop de Français, mais il y a suffisamment d’américains pour garantir une conversation en anglais.

Bref, sympathique petite soirée… Notons qu’on n’a toujours pas mangé. Ce qui se fait vers minuit.

Allez… On vous laisse, on va profiter de la température. Juste pour vous tenir informés, voici les prévisions météorologiques pour les prochains jours. Certes, il ne fait que 25° ce samedi matin, mais regardez ce qui va venir…

Enfin les photos

Après notre petite visite à l’Apple Store d’Oklahoma City, j’ai maintenant un ordinateur portable (MacBook Pro) acheté à un prix fort intéressant grâce à la conversion euros/dollars qui joue en notre faveur en ce moment et à la réduction dont nous disposons avec l’Université d’Oklahoma. Nous pouvons donc à présent vous faire partager quelques photos. Vous les retrouvez dans l’onglet photos en haut de cette page, elles sont classées par ordre chronologique avec un lien vers FlickR pour chaque catégorie afin d’accéder à la totalité des photos.

 

Days 5-6-7 – Busy Days

Un début de semaine chargé, puisque voici venu le début du stage. Il s’agit donc de travailler / de faire semblant de travailler, tout en gérant de nombreux problèmes d’intendance cruciaux, comme l’achat d’un ordinateur ou d’un vélo.

Le travail, le travail, toujours le travail

Lundi matin, démarrage en fanfare pour Ludo, dont le stage a bel et bien démarré dès le jour où nous avons posé le pied sur le sol américain. Paul n’a pas cette chance, et ne rencontre son collègue de projet que le lundi midi. Les horaires sont plus que corrects : 9h30 – 16h30 en moyenne, avec environ 45 minutes de pause à midi.

Jusqu’au mercredi, c’est assez studieux. Paul lit des rapports, beaucoup de rapports (ai-je mentionné qu’ils étaient en anglais ?) tandis que Ludo code sa base de travail avec Serge. Mercredi midi, Paul rencontre son tuteur de stage pour une réunion. Il apprendra, outre le cahier des charges du projet, qu’il doit utiliser MSN pendant les heures de labo, pour communiquer au sein de l’équipe et qu’il peut travailler de chez lui. Il a également confirmation que les week-ends ne sont absolument pas travaillés (mais ça, on s’en doutait, et on l’espérait).

Seules contraintes : que le boulot soit fait, et qu’un rapport soit écrit toutes les semaines à l’attention de la directrice du laboratoire. On survivra – ce sera même une aide appréciable le jour où il faudra rédiger le rapport de stage.

Gros achats

C’est aussi la semaine d’investissements importants pour Ludo et Paul. Le premier veut acheter un MacBook Pro. Il a tout prévu : vente de l’ancien en France, sauvegarde des données sur un disque dur, estimation du coût d’achat compte tenu de la conversion, température d’achat optimale… Il lui faut juste trouver un Apple Store. Manque de chance, le plus proche est assez loin (Oklahoma City, 20 miles) et il faut donc attendre que Sylvain, son tuteur de stage, décide de l’y amener. Après l’avoir rabaché aux oreilles de Paul pendant 4 jours, Ludo est finalement satisfait puisque Sylvain planifie l’expédition pour mardi. L’occasion pour Serge et Paul de découvrir ce qu’est un vrai mall américain. On part également avec Rahul, un membre du labo désireux d’acheter un iPod. Le résultat des courses ?

Quant à Paul, il a sauté sur la possibilité d’acheter un vélo d’occasion, les transports en commun étant très limités, surtout en week-end. Un Français sur le départ lui propose de lui vendre. Coût : $20. Le marché est conclu le mardi soir. Dure journée pour l’économie française : nous avons tous deux contribué à déséquilibrer sa balance des paiements.

Day 4 – Barbecue

Le jour 4, un dimanche ensoleillé, fut l’occasion de ne rien faire, ou presque : la soirée s’est conclue sur plusieurs rencontres avec des gens typiques de OU (University of Oklahoma). Démonstration.

Day 4 – rien à signaler

Sur la première partie de journée, rien à signaler de particulier : on dort, on glande, on prend des photos, on fait un jogging. Oui, tout à fait, un jogging, et le second en 4 jours ! Trente minutes de plus de folle course à pied à un rythme démoniaque. Le tout cette fois-ci sans bouteille d’eau, bien que toujours en chaussures de marche pour l’un d’entre nous – vous n’avez toujours pas deviné lequel…

Notons également que cette journée a été passée en partie à éliminer une bestiole particulièrement immonde qui s’était glissée entre la fenêtre et la moustiquaire… Une véritable horreur, typiquement américaine nous supposons. En effet, ces derniers jours nous nous étions demandés pourquoi toutes les fenêtres étaient équipées de moustiquaires. Il s’avère que dès la nuit tombée, les bestioles les plus improbables envahissent l’espace aérien et agressent toute personne circulant imprudemment sans protection. Les photos ci-dessous illustrent la difficulté du combat, finalement brillamment remporté par Paul et son balai (vous en profiterez pour découvrir la moitié Ouest de notre salon).

Day 4 – french barbecue

En rentrant du jogging, Ludo est interpellé par quelqu’un autour de la piscine. Le temps de se changer et nous allons voir ce qu’il se passe. En fait, la FFSA (French and ‘Francophone’ Student Association) organise un petit barbecue autour de la piscine. La présidente de la FFSA s’avère être la fille qui nous a guidé lors de notre arrivée (Day 1), et elle nous invite à rejoindre le petit groupe de Français et autres étrangers.

Bref, au programme, free food, discussions françaises sur les bons plans des Etats-Unis, plongeons non désirés dans la piscine pour certains… Ne le prenez pas mal, ce n’est pas qu’on cherche à tout prix le contact des Français, mais ils représentent la plus grande « colonie » d’étrangers, ici à OU. Pas étonnant donc que quasiment chaque appartement de Traditions Square contienne au moins un résident français…